L'observatoire

Après plusieurs mois de pratique de l’astronomie où chaque sortie commençait invariablement par une bonne demi-heure de mise en place, et finissait bien trop tôt à mon goût, vaincu par la fatigue et le froid, j’ai décidé de construire un poste fixe pour mon matériel.

Le problème, c’est qu’un observatoire ça prend de la place et ça coûte cher. Or j’ai un petit jardin : hors de question de construire trop grand. Heureusement, il existe une solution très pratique quand on se dédie à 100% à la photo : le pilotage à distance !

Voici donc les principes généraux de l’observatoire : un micro-observatoire, equipé d’un PC sur lequel je prendrais la main à distance (depuis le bureau, dans la maison), et dont tous les équipements seraient aussi contrôlés à distance (prises électriques, toit ouvrant, etc…).

J’ai débuté les travaux au printemps 2016, et en une semaine, j’avais mis en place le minimum : des dalles en bêton légèrement enfoncées dans le sol, des murs en bois vissés aux dalles, une porte d’accès et un toit ouvrant sur charnières. Ce système d’ouverture était temporaire, puisque prévu pour être remplacé par un toit roulant sur rails le jour où je serais prêt à motoriser l’ouverture. Les dimensions du tout sont réduites au maximum : il s’agit d’un cube de 1m20 de côté !

Une semaine plus tard, je tirais et enterrais un câble électrique jusqu’à la maison, pour éviter de dérouler une rallonge à chaque session, et mettais en place un boîtier de pilotage des prises électriques (que je détaillerai dans un article dédié).

Voici quelques photos qui datent de cette étape :

 

Aujourdhui, je travaille à la fabrication d’un toit roulant motorisé. Je ferai un article accompagné de photos et vidéos quand le tout sera terminé.

Mise à jour du 18/10/2016 : J’ai entamé une refonte de l’observatoire. Voir cet article.

Mise à jour du 10/04/2017 : La nouvelle config est presque prête ! Voir cet article.